mardi 14 juin 2016

En numérique, une nouvelle intégrité intellectuelle : une expérience directe et immédiate avec l'information sur la Loi Travail

Lors de son intervention à X-Open-Innovation, Axelle Lemaire, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, chargée du Numérique, adressait notamment la nouvelle "loyauté" et nouvelle "transparence" en conséquences du numérique.

Si l'on s'intéresse à la chaîne de fourniture d'information, on serait tenté d'ajouter nouvelle "intégrité intellectuelle".

Pour une expérience directe et immédiate de cette notion et des défis de mise en œuvre, voici un exemple avec la "Loi Travail" et son "article 2", qui, selon certain(e)s, porterait une "inversion de la hiérarchie des normes".

En préliminaire, notons que la "Loi Travail" (projet en date du 12 mai 2016) porte le titre authentique de "Loi visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actif-ve-s" :

Concernant l'article 2, je vous invite à
    Cette recherche pointera alors sur un article rapportant un interview d'un professeur de sociologie qui avance que cette "inversion de la hiérarchie des normes" serait déjà présente dans les lois Auroux, 1982, sous la présidence de François Mitterrand :
    Loi Travail : "Il y a bien inversion de la hiérarchie des normes", interview de Jérôme Pélisse, professeur de sociologie, sciences po, par Thomas Vanpouille, lundi 30 Mai 2016, Marianne


    Imaginons que les liens ci-dessus (ou leur contenu, pour l'éclairage de Jerôme Pélisse) ait été communiqués / mis à la disposition en pied de page de tous les articles publiés par les médias pour couvrir  la Loi Travail....




    Sur la nouvelle chaîne de fourniture d'information/connaissances en numérique, autres billets sur X-Open-Innovation

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.