samedi 8 juillet 2017

Crowdsourcing : love money vs investment ticket

Le premier cercle des souscripteurs d'une opération de crowdsourcing en prêts, titres de capital ou créances est formé par les proches du porteur de projet :  c'est le "love money".

Néanmoins, rien n'interdit au porteur de love money d'être également un investisseur avisé qui, dès lors, pourrait envisager de souscrire pour un montant nettement supérieur qu'un simple signe amical et bienveillant ne l'autoriserait.

Dans cette perspective, l'analyse financière est déterminante pour apprécier l'espérance de gain, ainsi que l'inspection juridique [1].

Parfois, cette inspection juridique peut être déterminante, comme nous vous invitons à y réfléchir dans le scénario suivant .

[Ce scénario est purement fictif et le produit de l'imagination de l'auteur ; toute ressemblance avec des personnes physiques et morales existantes ou ayant existé ne serait que simple coïncidence.]


Soit, une opération de financement participatif sur internet qui, en contrepartie d'une souscription en numéraire, propose
  • des versements trimestriels indexés sur le chiffre d'affaires
  • sur une durée : 5 ans
  • un cumul des versements plafonné à 300 % du montant de la souscription
  • une compensation en cas de terminaison anticipée de la créance du fait du porteur de projet : 200 % du montant de la souscription.

Un bon deal en pariant sur l'arrivée à deux ans d'un investisseur professionnel qui voudra solder les créances du crowdsourcing [3] !

Pour un proche néanmoins investisseur, celui-ci indiquera une intention de souscription conséquente sur la plateforme de crowdsourcing lors de la période préliminaire à l'ouverture des souscriptions effectives (phase de déclaration d'intention).

Malheureusement, lors de la phase de procédure de souscription effective, où le contrat est présenté, ce proche réalise que la sécurité juridique du contrat est incertaine, notamment en cas de terminaison anticipée.


A la place de ce proche néanmoins investisseur, que feriez-vous ?

Pour fixer les idées :
  • montant total visé par le porteur de projet : 50 000€
  • nombre de souscripteurs attendus par le porteur de projet : 500
  • montant "love money - investment ticket" inscrit lors de la déclaration d'intention : 5000€

Partagez vos réponses avec le crowd, avec un questionnaire de 60 s chrono (12 questions oui/non) avec retour immédiat des statistiques



[1] A crowdsourcing assurance model
[2] Par exemple, pour terminer des procédures entre le porteur de projet et le prestataire de crowdsourcing  qu'il estime trop intrusives.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.