mardi 3 octobre 2017

Pratique d'achat innovant : l'exemple de la DGFIP (ministères financiers et économiques)

Dans le numéro de février 2017 de La Jaune et La Rouge, un article [1] décrivait le mécanisme "mathématique" qui invite les grands prestataires à produire, en embarquant de l'innovation tierce, une réponse supérieure à celle qu'ils feraient avec leurs seules propres ressources.

Voici une occasion d'observer la pratique avec un appel d'offre émis par la DGFIP (Minefi) pour un accord cadre de "réalisation d'études d'urbanisation, d'architecture applicative et de sécurité du système d'information" [2], où 
  • les expert(e)s indépendant(e)s réputé(e)s en gouvernance, architecture et sécurité SI,
  • les éditeurs de méthode d'architecture et d'urbanisme SI [3],
  • les éditeurs d'outils,
 ont une opportunité de proposer leur produits et services.

Bonne chance à eux (elles) !


[1] Le numérique pour marier les grands prestataires et les PME innovantes, Tru Dô-Khac, La Jaune et La Rouge, février 2017
[2] Référence sur PLACE : DGFIP-DGSSI-17017, accord cadre à bons de commande, valeur totale estimée  : 3 000 000 €HT à 6 000 000 €HT sur 4 ans
[3] notamment les éditeurs de méthodes innovantes d'architecture multi-speed IT 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.