dimanche 26 novembre 2017

Le ministère des Armées aide l'Open Innovation : PARSEC.CLOUD

La France : un paradis fiscal pour les innovateurs


Tout est fait en France pour aider les innovateurs [1]. Voici notre témoignage :

SCILLE [2], société  d'édition de logiciel libre crée en 2014, a été labellisée " Jeune Entreprise Innovante" (JEI) par le ministère de l’Économie et des Finances en 2015 et se spécialise dans la transformation numérique de ses grands comptes clients en s'appuyant sur son expertise des technologies du web et de la sécurité informatique. En quelques mots, il s'agit de réorganiser les​ ​ système​s ​ d'information​ ​ autour​ ​ des​ ​ processus-métiers​ ​et ​ des​ ​données.

SCILLE est une société profitable ; elle emploie environ 10 personnes et conduit deux activités​ ​ :
  • Une activité de Services, dédiée à la transformation digitale de grands​ ​comptes/ETI,​ ​ publics​​ ou ​privés avec de belles références, Engie et ministère de l'Intérieur notamment.
  • Une activité de R&D, qui a conduit à la labellisation Jeune Entreprise Innovante. Le projet PARSEC.CLOUD est actuellement au cœur de notre R&D. La recherche représente​ ​ 30%​ ​ de​ ​ notre​ ​ activité.
Nous avons reçu de la DGFiP le label JEI fin 2015 à l'issu d'un audit de près de 6 mois par un laboratoire d'informatique affilié au CNRS.

Outre les avantages fiscaux (allègements fiscaux de l'impôt sur les sociétés plafonnés à 200 k€, exonération de charges sociales patronales de nos ingénieurs-chercheurs dédiés aux projets de R&D) ce statut a littéralement catapulté notre société dans un partenariat à forte valeur avec le monde de la recherche.


Le ministère des Armées investit dans l'innovation


Courant 2016, en collaboration avec le Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (LaBRI) [3], SCILLE a contacté la Direction Générale de l'Armement (DGA) [4] pour lui proposer de soutenir son projet de recherche PARSEC.CLOUD dans le cadre du dispositif RAPID [5] du ministère​ ​ des​ ​ Armées d'aide à l'innovation duale (technologies civilo-militaires).
La finalité de ce projet développé  en open source sous licence Affero GPL [6] est le stockage sécurisé et le partage de données confidentielles sur le cloud.


Voici où nous en sommes

  1. Nous avons présenté nos travaux scientifiques ainsi que notre prototype PARSEC.CLOUD à la DGA le 10 Octobre dernier.
  2. Nous avons été sélectionnés parmi 13 jeunes entreprises pour présenter PARSEC.CLOUD devant une cinquantaine de professionnels du ministère des Armées lors de la session DGA  LAB [7] relative aux "clouds hybrides" qui a eu lieu le 26 octobre sur le thème « Combat info-centré, info-valorisation : apport des technologies Cloud ».3) Nous venons de participer à la semaine Innovation Défense 2017 [8] organisée par le ministère des Armées
  3. Nous présenterons PARSEC.CLOUD lors du Paris Open Source Summit  [9] les 6 et 7 décembre 2017
  4. Nous serons présents lors du Forum International de la Cybersécurité 2018 [10] les 24 et 25 janvier 2018 à Lille parmi les startups du village INOPS / CINOV IT.


Thierry Leblond (X80)

[1] http://www.lefigaro.fr/societes/2014/11/18/20005-20141118ARTFIG00106-la-france-est-elle-vraiment-un-paradis-fiscal-pour-les-entreprises.php
[2] http://scille.fr/
[3] http://www.labri.fr/
[4] http://www.defense.gouv.fr/dga/
[5] https://www.ixarm.com/-RAPID-
[6] https://fr.wikipedia.org/wiki/GNU_Affero_General_Public_License
[7] https://www.sia-lab.fr/
[8] http://open-survey.blogspot.fr/2017/11/innovation-defense-2017-innover-soutien.html
[9] http://www.opensourcesummit.paris/Bienvenue_150.html
[10] https://www.forum-fic.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.