mercredi 15 novembre 2017

Le respect des délais de paiement, source de confiance pour co-innover

  • 635 Mds € : le crédit interentreprises,  
  • 60 jours :  le délais de paiement moyen des entreprises [1]
  • 33%  :  le taux de défaillance naissant des retards de paiement.
 
C'est donc sous le haut patronage du Président de la république Emmanuel Macron et sous le parrainage du ministre de l’Économie et des Finances Bruno Lemaire qu'ont eu lieu le 13 novembre 2017 à Bercy,  les assises et la remise des prix "délais de paiement".

L'ensemble des orateurs s'accordaient sur les progrès encourageants réalisés cette année et appelaient  les acteurs à persévérer [2].

Mais pour Pierre Pélouzet, médiateur des entreprises et co-président du jury, le respect des délais de paiement est un premier pas vers la confiance, condition sine qua non d'une co-innovation entre la grande entreprise cliente et la PME innovante fournisseur.

Félicitations au Ministère des armées, lauréat dans la catégorie organisme public, à Michelin, lauréat de la catégorie "grand groupe".

Pour les éditions 2014, 2015 et 2016, les lauréats de la catégorie "grand groupe" sont respectivement la Société Générale, Orange et GDF Suez.



[1] Selon le cabinet Altares, cité lors de la manifestation. CEDEF (Centre de documentation Économie Finances) : Quels sont les délais de paiement applicables entre entreprises ?

[2] Site de la médiation : 15 recommandations pour réduire les délais de paiement  

Sur X-Propriété-Intellectuelle : Un cas d'école du management de l'immatériel : name-shame-fame vs BFR

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.